Licences

Analyse de l'activité, théorie et méthodes (code L. 51)
Responsable V. Folcher

Les théories et méthodes de la psychologie ergonomique seront présentées à partir de deux thèmes : les compétences individuelles et collectives, et les aides, outils et instruments individuels et collectifs.
  • Les compétences individuelles et collectives

    Le concept de compétence sera précisé par rapport aux notions de :

    • performance
    • d'expertise
    • de compétences critiques

    L'approche de la psychologie ergonomique est ensuite positionnée par rapport aux différents champs de la psychologie.

    Plusieurs questions seront ensuite examinées :

    • Comment les compétences se développent-elles ? Quels sont les éléments qui contribuent à ce développement ?
    • De quoi sont constituées les compétences ?
    • Comment peut-on examiner les compétences collectives et les compétences pour fonctionner au sein de collectifs de travail ?

  • Aides, outils, instruments individuels et collectifs.

    L'utilisation d'outils, de machines et de nouvelles technologies sera abordée à partir de trois types de modèles :

    • La communication homme-machine
    • Les systèmes homme-machine
    • les activités avec instruments

    Les concepts d'interface, d'interaction, de communication, de système homme-machine, d'agent, de coopération, d'allocation des tâches, de sujet, d'objet, d'instrument seront précisés. Puis, les modèles seront examinés à partir d'un ensemble de questions :

    • Quel statut est donné à l'activité humaine ?
    • Qu'apportent ces différentes approches à la conception de dispositifs techniques ?
    • Comment concevoir des outils mieux adaptés aux usages futurs ?

Filmer l'activité, théorie et méthodes (code L. 70)
Responsable C. Lascaux

Le but de cet enseignement est de permettre l'utilisation de l'image comme outil d'investigation et d'analyse de l'activité, afin d'instrumenter et de rendre opérationnels chercheurs et praticiens des sciences humaines.

  • Dans la première partie, après un petit résumé de l'histoire des conceptions et des pratiques du film d'observation, nous étudierons des éléments déterminants de scénographie filmique, avant d'aborder la problématique des stratégies de réalisation dans le film d'observation.
  • Plusieurs aspects seront développés, par exemple : l'auto mise en scène des personnes filmées, le fait que le tournage modifie l'activité observée. Un autre thème de réflexion concernera l'enregistrement des verbalisations en relation avec l'activité (échanges durant les prises de vue, auto-confrontation, conduite de l'entretien filmé).

  • Réaliser un film c'est gérer des contraintes (d'espace, de temps), faire des choix, se donner les moyens d'atteindre ses objectifs. La seconde partie de l'enseignement, sur la pratique de réalisation, tentera d'éclairer ces choix et de donner des repaires (concernant la préparation des tournages ou l'insertion dans le milieu, par exemple).
  • En ce qui concerne l'analyse et l'exploitation des résultats, l'enseignement montrera que le film peut être un outil puissant d'analyse de l'activité. Nous poserons également les questions suivantes : le montage, quel montage ? Et faisant suite, montrer les images à des publics divers, comment et pourquoi ? Les précautions à prendre.
  • Des travaux pratiques seront proposés aux étudiants.

Métrologie ergonomique (code L. 76)

Suivi de stage (code LE. 81) et Travail d'étude (code LE. 82)
Responsable G. Lejoliff

Le stage proposé aux étudiants est de 100 heures, auxquelles s'ajoutent 37 heures 30 de cours (préparation et suivi de stage).

  • Il s'agit de faire l'analyse de l'activité d'une personne en train d'effectuer un travail, soit dans le cadre professionnel, soit dans le cadre associatif, soit dans le cadre de la vie courante. Ce travail s'appuie pour une large partie sur les acquis des EC suivis en DEUG, dans le cadre de la filière de psychologie ergonomique.
  • Des séances sont également proposées pour que les étudiants rencontrent des professionnels concernés par les conditions de travail (ergonomes, médecins du travail, inspecteurs du travail, contrôleurs de la caisse régionale d'assurance maladie).
  • Les apports sont d'ordres conceptuels et méthodologiques et le résultat des observations de la situation analysée fera l'objet d'un rapport de stage construit en binôme sur lequel reposera l'évaluation.

Liens

Voir cette section sur le site de l'université Paris 8 Ici